• Quels sont les oiseaux endémiques de Maurice?
  • Où les observer?
  • À quoi ressemble les oiseaux endémiques de l’île?
  • Quels sont le mode de vie de ces oiseaux uniques au monde?

Préserver les oiseaux endémiques à l’île Maurice

Le dodo, endémique de l’île Maurice, est l’un des symboles les plus connus et les représentatifs des animaux disparus. Ce gros oiseau de 23 Kg s’est éteint à l’arrivée de l’homme sur l’île en 1509. Depuis, 9 espèces d’oiseaux endémiques subsistent encore sur les 18 espèces répertoriées à l’époque du dodo ! En 1984, grâce à la création d’une ONG locale, la Wildlife foundation, ces oiseaux sont protégés. Un programme de conservation et de reproduction a permis d’augmenter leurs populations. Certaines variétés d’oiseaux endémiques sont d’une grande rareté.

Où observer les oiseaux endémiques de l’île Maurice

Vous pouvez observer ces 9 espèces d’oiseaux  avec un guide de la Mauritius Wild life en pleine nature. Plusieurs endroits comme le parc des Gorges de Rivière Noire, l’île aux Aigrettes, la vallée de Ferney proposent cette visite guidée. La restauration des parcs et réserves a permis de préserver leur habitat naturel et de conserver la biodiversité terrestre de l’île Maurice. Vous aurez la chance d’entendre fréquemment le chant des oiseaux à Maurice, ils sont parfois indigènes ou exotiques, ce qui ne manque pas de charme. Vous trouverez ici, le portrait des 9 oiseaux endémiques de l’île Maurice.  Si vous êtes en vacances sur notre belle île, ouvrez l’œil !

Le pic pic 

Il est l’oiseau endémique le plus commun et aussi le plus petit mesurant seulement 10 cm.  Gris et blanc, il est surnommé « zozo manioc » par les mauriciens. Il est assez bruyant et se déplace généralement en bande. Le Pic Pic se nourrit de nectar de fruit et d’insectes. Il fait partie de la famille des passereaux.

L’oiseau à lunettes

Ce petit passereau de 10, 5 cm est de plus en plus rare à l’île Maurice. Son nom lui vient des cercles de couleurs blancs qu’il a autour des yeux. Sa robe a des reflets olive/gris. On en compte environ 300 spécimens. Vous pourrez l’apercevoir dans les Gorges de Rivière Noire ou à l’île aux Aigrettes. Son côté bagarreur envers ses congénères contraste avec son côté tendre en couple. Son bec courbé lui permet de siroter le nectar des fleurs.

oiseaux endémiques de maurice

Le coq des bois

Il est l’un des plus beau volatile endémique de l’île Maurice avec un plumage bleu et roux par endroit. Peu farouche et curieux du haut de ses 17 cm, il s’approche assez facilement. Il se nourrit d’insectes. Le Coq des Bois vit en couple et défend férocement son territoire. On le trouve dans les Gorges de Rivière Noire, à Chamarel et dans le parc de Bras d’eau. Son chant est très mélodieux.

oiseaux endémiques Florence Guillemain
Photo de Florence Guillemain

Echenilleur de Maurice

Cet oiseau endémique de 22 cm est appelé Merle cuisinier. Il ne reste que 400 individus sur le territoire mauricien. On peut l’observer dans les Gorges de Rivière Noire. L’enchenilleur de Maurice se nourrit de chenilles, d’araignées, de phasmes et de geckos qu’il tue en les empalant sur les branches.

île Maurice
Photo by ebird.org

Le Merle de Maurice

Egalement appelé Bulbul, cet oiseau de 22 cm vit dans la forêt. Sa population est estimée à 2000 individus. Il était en voie de disparition dans les années 70. Le Merle de Maurice endémique mange des invertébrés, des fruits, du nectar et des geckos. On peut le trouver dans la région de Chamarel et dans les Gorges de Rivière Noire.

maurice
Photo de oiseaux.net

Pigeon Rose

Nommé aussi Pigeon des Mares, il a été sauvé de l’extinction durant les 30 dernières années. De 9 individus, en 1990, il est passé à plus de 400 individus. Il se nourrit de graines, de fruits, de feuilles. Le Pigeon Rose mesure 37 cm et ses pattes et son bec sont rosés. Cet oiseau endémique de Maurice est visible dans les Gorges de Rivière Noire et à l’île aux Aigrettes.

oiseau maurice Florence
Photo de Florence Guillemain

Grosse câteau verte

Ce magnifique perroquet  est recouvert d’un plumage vert vif  qui lui permet de se camoufler dans les feuillages. En 1986, il ne restait qu’une dizaine d’individus. Aujourd’hui, on en compte plus de 500. La femelle est reconnaissable par son bec noir. On le confond souvent avec une autre espèce de perruche qui vient de l’Inde, le petit câteau vert. Il vit dans les Gorges de Rivière Noire.

Morris

Crécelle de Maurice

Cette espèce de faucon à longue queue a frôlé l’extinction, en 1974, il n’en restait que 4 spécimens. Grâce à un programme de conservation, elle a été sauvée. Aujourd’hui, on en compte 400. Son régime alimentaire est composé de petits mammifères, d’insectes, de geckos et d’oiseaux. La femelle est plus grande que le mâle qui fait environ 26 cm.

oiseau Florence Guillemain
Photo de Florence Guillemain

Le Cardinal de Maurice

Durant l’hiver austral, le mâle revêt son plumage rouge, la tête et le cou, pendant la saison des amours. La femelle garde une couleur « vert olive » toute l’année. Il se nourrit d’insectes, de nectar et parfois de fruits. On trouve le Cardinal endémique de l’île Maurice aux Gorges de Rivière Noire et à l’île aux Aigrettes.

Découvrez nos belles balades en forêt: https://www.sejour-maurice.com