Le café de Chamarel est l’unique café qui est cultivé et torréfie à l’île Maurice. La plantation est située à 280 mètres au dessus du niveau de la mer à Chamarel. Cette région fraîche et humide est parfaite pour l’épanouissement du cafetier. La compagnie de Bel Ombre étend ces rangés de caféiers sur 16 hectares. La récolte se fait à la main et ce savoir faire artisanal mauricien perdure depuis plus de 50 ans ! Cet arabica est séché et torréfié à Case Noyale où il fait nettement plus chaud. Goûter à ce produit local lors de votre prochain séjour à l’île Maurice.

cafe Ile Maurice
Photo de Florence Guillemain

Histoire du café de Chamarel à l’île Maurice

Le café a été introduit à l’île Maurice en 1715 par la compagnie française des Indes. Mais il a subi de nombreuses épidémies. Ce n’est qu’en 1967 que la compagnie sucrière de Bel Ombre plante les premiers caféiers sur les reliefs volcaniques de Chamarel. Ceux ci ont besoin d’ombre, ainsi de grands arbres ont été mis en terre à proximité. Le côté vallonné du terrain les protège du vent. Finalement, la première récolte aura lieu en 1970. Finalement, la superficie double entre 2008 et 2013 et s’étend sur 12 hectares, permettant d’accroître la production.

plantation cafe Ile Maurice
Photo de Florence Guillemain

La  production de café à l’île Maurice

Toute la production de ce café mauricien est artisanale. Les cerises (graines rouges) sont récoltées à la main et mis dans un panier rond. Ce procédé permet de préserver son arôme subtil. Cette récolte se fait entre mai et juillet. Ensuite, les graines de café suivent plusieurs étapes avant d’arriver dans votre tasse. Tout d’abord le séchage qui se déroule à Case Noyale où il fait plus chaud qu’à Chamarel. Une dizaine d’employés bichonnent les graines jusqu’à la torréfaction. Les graines sont étalés au soleil pendant 15 jours et stockés dans des sacs en goni. Puis, le dépulpage permet de retirer la graine de son enveloppe rouge avant d’être triée par les ouvrières.

 Vient ensuite, le moment de la torréfaction. Les graines d’Arabica sont versées dans un tambour rotatif à 200 degrés pendant 15 minutes. 

graine de cafe Ile Maurice
Photo de Florence Guillemain

La différentes gamme du café mauricien de Chamarel 

400 paquets de café par jour sont produits par cinq femmes et deux hommes de la manufacture. Les mauriciens sont plutôt des buveurs de thé mais progressivement ils se tournent également vers le café. La clientèle est donc principalement touristique. Si vous souhaitez ramener du café dans vos valises durant votre voyage à Maurice, il en existe 4 sortes. Le grand matin, intense et corsé, parfait pour le petit déjeuner. Le classic, idéal après un repas, avec un côté fruité et raffiné. Le premium, qui se déguste à toute heure de la journée avec un arôme d’agrumes. Et le grand cru, un café fruité et corsé, raffiné.

Si vous souhaitez visiter la plantation de café à Chamarel, réservez une promenade à vélo électrique avec Séjour Maurice. Découvrez la région de Chamarel et sa plantation.

cafe